« Le principal sujet de ma série « Nuage sur février » repose sur les thématiques de la vulnérabilité, de la solitude et de l’ouverture. Mon personnage se tourne peu à peu vers la lumière, mais il constate qu’il ne peut directement la percevoir laissant le monde extérieur mystérieux et inaccessible. »